La recherche

Le Laboratoire d’Archéologie du Lauragais (Labarchéo) soutient la recherche archéologique. Il permet aux membres qui le souhaitent de contribuer à des travaux sur les mobiliers archéologiques issus des fouilles (lavage, inventaire, reconstitution, etc.). Il est également possible, dans certains cas, de participer à des prospections et à des chantiers de fouilles sous la direction d’archéologues titulaires d’autorisations.


A l’occasion des permanences du samedi après-midi, un groupe de membres actif poursuit régulièrement le traitement de mobiliers archéologiques (lavage, tri, inventaire et étude) de fouilles antérieures à Bram et dans l’Ouest audois. Cette activité permet de s’initier particulièrement à la connaissance des céramiques antiques et à celle des méthodes d’enregistrement des restes découverts lors des fouilles.

Pour 2017, notre association s’implique dans deux projets de terrain, l’un  à Fanjeaux, l’autre à Bram, et dans un projet de publication.

A Fanjeaux, il s’agit d’un projet de fouille programmée sur le site de production céramique de Las Cravièros (Ve siècle ap. J.-C.). A la suite de l’entrée au dépôt archéologique de la collection  prélevée sur le site anciennement par Melle Lamache, une première étude a été réalisée par B. Favennec et M. Passelac, présentée au congrès de la Société Française d’Etude de la Céramique Antique en Gaule à Chartres, et publiée dans les actes en 2014. Pour organiser ce chantier à la fin de l’été 2017, sous la responsabilité de B. Favennec, des subventions sont sollicitées auprès du Ministère de la Culture, de la Région Occitanie, et de la commune de Fanjeaux.

A Bram, il s’agit d’une fouille préventive,  prescrite par le SRA dans l’espace situé au nord et à l’est de l’église, en préalable à la réfection des réseaux et à l’aménagement de la place. Un appel d’offre a été lancé par la commune pour déterminer un opérateur qui sera connu dans les mois à venir. Quel que soit cet opérateur, notre association sera très certainement sollicitée pour une collaboration à ces travaux.

Enfin, notre structure sert de support à la demande et au versement d’une aide à la préparation de publication présentée par Jean-Paul Cazes  au Ministère de la Culture pour les sites des remarquables nécropoles du haut Moyen Age de Souilhe et de Pezens.

_________________________________________________________________________________

Au cours des années 2016 et 2015 une équipe a participé assidûment à des travaux sur les mobiliers archéologiques provenant de fouilles et de prospections. Nous avons en particulier complété les inventaires de mobiliers recueillis lors de la prospection de 2013 en Haute-Garonne, et poursuivi le traitement de mobiliers issus de fouilles anciennes à Bram : Lavage, dans certains cas, recollage et inventaires, optimisation du classement dans le dépôt de fouilles. Cette contribution des bénévoles est très précieuse. Elle permet l’avancement de travaux restés en souffrance par manque de moyens humains, en vue de nouvelles publications.

               PROSP MAQUENSP